Mood-board ou Move-board : journal pour un confinement épanoui et en mouvement…(6ème partie)

La puissance du changement ne modifie pas notre stabilité intérieure si on s’ouvre à tous les possibles en restant qui l’on est.

Maryse de Mes Mots de vie

Savoir accueillir la nouveauté : Bienvenue au Now

Nous assistons au cours de ces derniers mois à un total chamboulement de nos habitudes de vie, comme un vent qui souffle et que rien ne peut arrêter balayant sur son passage, toutes les immobilités, toutes les fixités, tout ce qui était resté statique trop longtemps malgré le temps qui passe. Comme si l’ancien Monde était à présent révolu et qu’il fallait accepter de changer d’époque même si pour cela, cette mutation devait se faire de manière presque « violente » bien malgré nous. C’est pourquoi face à cette force du changement qui s’impose dans nos quotidiens bien structurés, on sent le bouleversement psychologique qui accompagne cette période de pandémie. On ressent les résistances des uns, les rigidités des autres. On comprend que pour laisser passer ce cap difficile, il faut arrêter de lutter et accueillir cette crise comme le printemps de nouveaux possibles, de nouveaux rêves comme une nécessité de développer aussi notre capacité d’adaptabilité, et d’autonomie pour garder notre liberté d’action . Le Monde bouge et nous bouge intérieurement, il faut donc laisser agir cette énergie de vie qui circule en nous pour se connecter à nos ressources inexploitées afin de faire émerger de notre singularité , la créativité et la confiance : bienvenue au Now World…

Jardin de guérison

Nourrir sa Nature

Let the Sunshine in : Laisse le Soleil briller

Rien n’empêchera le Soleil de briller si on se met dans cette intention. C’est dans la Nature qu’on peut observer les meilleurs exemples de ce processus du Vivant qui demeure en chaque chose, dans sa force malgré son éphémérité, dans sa beauté malgré sa fragilité, dans sa perfection malgré sa délicatesse. Chaque nuit qui s’éteint laisse apparaître un nouveau jour à construire.
Nourrir sa Nature, c’est apprendre à se respecter dans ce que l’on est pour se maintenir dans cette équilibre de la vie, en restant fidèle à ce qui nous ressemble, à ce qui résonne en nous et vivre chaque nouveauté à partir de là. Se dénaturer, c’est inconsciemment emprunter un chemin qui n’est pas le nôtre en s’éloignant de sa véritable personnalité. Par les temps qui courent, se rapprocher de sa Nature c’est une force d’auto-régulation qui nous permet de nous couler dans la vie qui vient jusqu’à percevoir un emboîtement à ce qui nous paraît possible malgré tout.
Si ce qu’on fait n’a plus de sens, nous démotive, nous pèse, cela signifie qu’on est séparés de notre nature véritable.
Bien se connaître pour bien vivre, c’est une règle absolue de notre croissance personnelle, pour prendre le pouvoir dans notre existence malgré les circonstances. Cette authenticité d’être est vitale car elle nous ouvre un chemin plus en lien avec ce qui se crée au jour le jour et que rien ne peut ébranler. Rien n’est figé tout est éphémère , ce qui ne change jamais c’est notre motivation à nous maintenir dans cette harmonie intérieure. Faire ce qui nous ressemble puis tenter de nouvelles expériences parce qu’on en a envie sans crainte de se renouveler à chaque instant, c’est apprendre aussi à écouter l’intuition qui nous guide . La vie est un perpétuel mouvement quand on se glisse dedans on s’appartient vraiment. Et on retire des enseignements de tout ce qui se donne à vivre. Accueillir ce qui est amené à changer aujourd’hui dans cette période difficile sans redouter ce qui est à venir en restant dans le respect de cette identité profonde, c’est faire grandir la vie comme un nouveau défi à chaque instant en se faisant confiance quoiqu’il advienne pour éloigner tous les rapports négatifs à ce que l’on ne connaît pas encore pour laisser agir le mouvement…

Être à sa place

Au cœur de Soi

Comment savoir si on est vraiment à sa place?
Peut-être en regardant autour de soi, pour y voir tout ce qui nous ressemble, pour entendre résonner en nous l’écho de notre vie, comme une mélodie amoureuse qui nous berce et nous apaise.
Lorsqu’on n’est pas à notre juste place, tout semble désaccordé, comme pour un instrument de musique, les fausses notes s’entendent à chacun de nos actes, de nos mots, de nos pas .
Quand on se connecte au monde comme à un Tout, ce sentiment d’unité nous donne notre humanité et nous montre qu’on est en lien avec ce qui nous entoure.
Comme si par notre Présence nous formions un vaste ensemble, un univers, de sons, de silence, de relience et de chaleur.
Quand on perçoit qu’il y a en nous une source d’amour et de sagesse, alors on sait qu’on est à notre juste place. Notre espace intérieur est rempli, on ressent notre consistance, notre volume plus expansé qui déborde au -delà de nos contours, on devient alors perméable à ce flux. On s’ancre dans notre globalité. On bouge à partir de cette fluidité. On s’abandonne , on fait confiance, on n’a plus peur, la sérénité devient notre alliée et on voit dans chaque expérience, le miracle de la vie.
Lorsqu’on vit dans notre Sensorialité en mouvement, dans notre Présence au présent, on sait qu’on est là où on doit être. On éprouve la gratitude d’être Vivant. On se réapproprie le sens de notre vie. Tout vibre à l’unisson et tout se libère. On est à notre juste place…
Ainsi, on peut vivre chaque changement sans perdre notre stabilité car on reste ancrés à notre intériorité qui nous sert de boussole même au milieu du chaos. C’est ce qui s’appelle se faire confiance aussi. Ma place c’est en moi que je la prends complètement car plus je suis recentré, plus je réussis à maintenir mon équilibre en toute circonstance.

Balade enchantée

Au spectacle

Se promener calmement dans la forêt de ses pensées
Se réhydrater sous la cascade sacrée
Se parfumer à l’eau des roses
Respirer au cœur de cette pause
Rire avec les papillons colorés
Reprendre son souffle et se relever
Enfiler des grains de fantaisie
Offrir ce collier à des enfants qui sourient
Dessiner avec ses mains le coucher du Soleil
Se nourrir du miel à la table des abeilles
Prendre une plume et chatouiller l’humanité
Rire de son air agacé et la laisser s’éveiller
Devenir aussi léger qu’un voile
Se parer de mille étoiles
Marcher pieds nus dans l’herbe mouillée
Dormir sous un ciel enchanté
S’étendre sur un lit de pétales
Chercher le Graal
Prendre un selfie sous la pluie
Contempler un oiseau dans son nid
Se regarder briller dans le reflet de la lune
Rêver d’une course sur les dunes
Aller à un rendez-vous galant avec la vie
Et lui déclarer son amour à la folie

Parce que le secret du changement est dans notre force à l’accepter, n’ayons pas peur et relevons ce défi pour aider l’humanité toute entière à se relever et continuons à rêver…

Maryse de Mes Mots de vie












Rendez-vous sur Hellocoton !

Look at the sky

Look at the sky, it’s so magical

Les nuages jouent de leur espièglerie et dessinent les paysages  les plus inattendus pour nos yeux ébahis

Look at the sky, it’s so wonderful

La lumière du ciel  illumine le monde qui se pare de ses couleurs les plus intenses pour nous faire voyager bien plus loin que nos pensées

Look at the sky , it’s so beautiful

La nature nous ensorcelle et nous transporte au cœur de l’être et de sa magie

Look at the sky , it’s so unic

Le soleil narquois se targue de sa magnificence et joue tout en transparence avec ses  rayons dorés

Look at the sky, it’s so amazing

Ne vois-tu pas la course des chevaux ailés et les cabrioles des oursons malicieux ?
La danse infinie des nuages t’invite à de douces rêveries

Look at the sky, it’s so great

Chaque seconde, le ciel décline ses mille et une parures pour nous ravir et nous éblouir

« Look at the light in the sky

It’s your heart , it’s beating with nature

Dream until your dreams come true and you will be happy »

Maryse de Mes mots de vie





Rendez-vous sur Hellocoton !

Tableau d’été poétique

tableauete

La nature porte sa robe australe qui pare sa nudité des atours princiers

Elle défile sur le tapis de la vie, auréolée de l’éclat rougeoyant du  ciel d’été

Tel un océan de feu, elle dessine les contours de nos désirs ensommeillés

Qui s’éveillent dans un brasier pour nous élever au sommet de la volupté

Telle une déesse enchanteresse, elle danse la vie dans son élan et sa sensualité

La beauté de la nature célèbre celle de notre intériorité

Les belles couleurs de ses merveilles  éclairent notre essentiel sublimé

Tel un halo lumineux , elle nous montre notre vérité.

J’aime ce tableau d’été qui nous invite à rêver, à méditer…

J’aime ce tableau d’été, trésor de la vie qu’on aime contempler.

Maryse de Mes mots de vie

 

 

 

 

 



Rendez-vous sur Hellocoton !