Pourquoi faut-il apprendre à écrire sur soi?

L’expression de soi passe par l’écriture expressive et libératrice

L’importance d’apprendre à mettre des mots sur ses émotions.

Maryse de Mes Mots de Vie

Qu’est-ce que « l’écriture de soi » ?

 C’est écrire pour apprendre à mieux se connaître, au travers des mots connectés à son intériorité et pour se faire du bien grâce à un apaisement ressenti à la seule lecture de ce que l’on a pu laisser émerger, dans cette écriture intériorisée et non réfléchie,  pour se révéler à soi bien plus qu’aux autres. C’est un excellent moyen d’accompagnement personnel puisqu’il permet  une reconstruction émotionnelle nécessaire, pour un déploiement de sa créativité au service de ses idées et de ses projets.

Pourquoi a-t-on peur d’écrire ?

L’écriture, dans les souvenirs, s’associe indubitablement à un exercice de rédaction ou  de composition  littéraire,  avec des consignes complexes à respecter et des règles imposées, avec pour seul but la terrible sentence de la note qui viendra sanctionner parfois durement, des compétences non acquises, ce qui forcément est souvent mal vécu, et perdure même plus tard dans ce rapport à l’écriture. Par conséquent, quand on propose à quelqu’un d’écrire pour le plaisir, au début, on a du mal à être pris au sérieux, des blocages se révèlent, la peur des mots, de l’orthographe, de la syntaxe, du manque de vocabulaire, bref, avant même de commencer à écrire, se dressent une multitude de barrières cognitives et émotionnelles. Cette crainte de mal faire, résonne souvent comme une blessure de dévalorisation. Lorsqu’on demande à quelqu’un de lire ce qu’il a écrit devant un groupe par exemple, immédiatement, il retrouve ce sentiment de ne pas être à la hauteur car il se sent jugé dans ses écrits. C’est d’ailleurs à éviter même dans les ateliers d’écriture car le complexe de l’écriture peut en ruiner les bienfaits. Chacun écrit à sa façon, ce n’est jamais un concours, c’est une confession à soi-même , un moment d’intimité à respecter.

D’ailleurs, je ne valide pas forcément ces temps de lecture imposés dans les ateliers d’écriture, car si certains en ont besoin comme pour se convaincre d’avoir réussi à bien faire, d’autres aiment au contraire prendre un temps de maturation et d’intégration qu’ils se donnent, avant de se livrer. Rappelons-le, toute méthode de bien-être passe obligatoirement par le respect de chacun dans son individualité et dans sa singularité, il n’y a jamais de bon ou de mauvais élève, il n’y a pas d’échec, uniquement des réussites, le plus important réside dans l’intention de dépasser ses peurs.  L’écriture doit donc s’éloigner de cette appréhension de l’outil scolaire, pour parvenir à une réappropriation de ses lettres de noblesse, avec pour seule finalité l’expression de soi. Un mot, c’est avant tout une énergie libre et sans entrave, il permet de décrire la vie et ses émotions avec justesse et avec profondeur, on ne doit donc pas craindre d’écrire.

Il est essentiel de redonner ce pouvoir sacré à l’écriture, sans se référer à ces exigences scolaires, car l’écriture est un puissant tremplin vers l’expression de soi, c’est le seul outil de reconnaissance intérieure.

Chacun a sa manière d’écrire aussi bien dans la graphie que dans le style. Il n’est donc pas nécessaire d’enfermer l’écriture dans des cases interdites. Les mots sont libres et doivent demeurer avant tout un flux, un flow, un rythme, une cadence, une respiration, au bout du stylo ou du clavier pour donner vie à des textes animés de son mouvement intérieur.

Personnellement, j’ai toujours eu la passion des mots, depuis l’enfance, c’est ainsi d’ailleurs, que je suis devenue professeure de lettres. Parallèlement, j’ai également développé un goût marqué pour la pédagogie perceptive, méthode de Danis Bois pour aller vers l’épanouissement de soi et mieux se connaître. Il n’y a pas de hasard, mes mots ont trouvé là, une manière de s’enrichir doublement, d’une part, avec mes études littéraires, d’autre part de se nourrir grâce à la sensorialité et à l’acuité perceptive déployée, ces deux influences ont convergé dans ma vie vers ce pouvoir des mots réparateurs en lequel je crois très fortement : les mots sont viennent de l’âme, quand on apprend à écrire pour gérer ses émotions. Et on peut se mettre à écrire pour oser enfin s’affirmer.

L’énergie de l’écriture, lorsqu’elle suit un temps d’introspection, devient une balade délicieuse et audacieuse dans son jardin intérieur. Les mots émettent une vibration qui vient toucher l’être, puis le corps reçoit alors comme une fréquence sacrée, au moment de la lecture comme pour un accordage, un réajustement de soi à soi pour un équilibre retrouvé. Lorsqu’on capte cette vibration des mots, on sait que cela ne peut que nous amener à des prises de conscience nécessaires pour des passages à l’action.

Sur mon blog Mes Mots de Vie, mon expertise est d’écrire des textes avec cette résonance particulière, pour aller toucher le lecteur, au cœur de son histoire de vie, à la simple lecture, les effets se font ressentir et aussi pour lui proposer d’apprendre à appréhender ses émotions par le biais de l’écriture. La lecture de ces mots animés ne peut le laisser  indifférent. Cela l’éveille dans sa conscience et le confronte parfois à une remise en question, pour le faire changer de regard sur une situation et de rapport à la vie et de manière générale, cela lui fait du bien de voir écrit sur la page ce qu’il pense dans sa tête.

Ainsi, l’écriture devient un précieux allié et un fidèle confident pour nous apprendre à mettre des mots sur les maux. C’est comme un défi, malgré la souffrance intérieure, on parvient à descendre en soi, pour aller cueillir ce qui est donné à comprendre, pour se relever plus rapidement sans se décourager. L’écriture devient alors ce décodeur, qui lit et déchiffre ce qui n’est pas évident à accepter. C’est la main tendue vers soi pour se prendre en charge.

Le lâcher-prise dans l’écriture éveillée.


Suivre un protocole d’écriture pas à pas, pour se laisser guider, permet d’harmoniser son état d’esprit pour retrouver plus de stabilité émotionnelle, surtout quand on est de nature hypersensible. On apprend ainsi à écrire avec tout son être, dans sa globalité corporelle, avec le cœur comme unique moteur d’action. Ce dialogue en tête à tête avec soi est le moment d’une rencontre inédite où les révélations qui se donnent, permettent de retrouver rapidement la sérénité et la confiance pour se reconstruire émotionnellement. Comme on développe, d’ailleurs une photo en noir et blanc dans un bain révélateur pour stabiliser l’image, on plonge en soi pour renaître et pour se laisser apparaître sans pudeur. Être confronté à soi, dans l’exercice de l’écriture est un merveilleux challenge, pour créer sa vie à son image, pour composer la partition la plus juste sans fausse note, pour se connecter à sa mission d’âme et suivre sa destinée avec  des mots qui seraient comme des petites pierres blanches à suivre sur son chemin de vie, pour ne jamais s’égarer ou être déboussolé.

L’écriture de soi peut prendre des formes différentes, poèmes, chansons, autobiographie, mémoires, lettres…Le tout, c’est de se mettre au service de sa créativité pour libérer les mots. L’écriture de soi permet d’être compris quand on a du mal à exister pour trouver sa place et il y a de la place pour tout le monde dans l’écriture de soi.

Alors, n’hésitez pas à vous lancer avec Mes Mots de vie

Maryse de Mes Mots de Vie

Rendez-vous sur Hellocoton !
author-sign

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de l'auteur

Maryse

Je suis Maryse Ligdamis. Mon blog existe depuis 2010. J'ai publié trois livres
-"Mes mots de vie" un recueil de textes d'inspiration poétique, psychologique et philosophique
- "A la croisée de nos choix" un petit guide de développement personnel pour bien vivre les choix de sa vie
-"La Créativité est l'or de la vie" : un livre de développement personnel pour aller à la rencontre de soi et apprendre à conquérir et à mettre en valeur son pouvoir créatif caché en lequel réside notre force de vie.

Écrire est pour moi un plaisir que j'adore partager avec tous mes lecteurs.
Mes mots sont une expression libre qui s'adaptent à mes ressentis du moment pour me donner à comprendre les leçons de la vie.

Apprendre à mettre des mots sur ses maux, permet de se transformer et de se reconstruire émotionnellement.

Mes Mots s'habillent également de sensorialité grâce à une méthode à laquelle je me suis formée, la Psychopédagogie perceptive ( Méthode Danis Bois).

Mon écriture se veut donc Sensible : les mots ne sont plus de simples mots mais des déclencheurs de prises de conscience grâce à leur résonance intérieure.

Je vous invite donc à renouveler votre regard sur votre vie grâce à Mes Mots de Vie, parce que les mots sont des guérisseurs de l'âme !

Merci pour votre confiance

Suggestions de lecture...