Et si on vous parlait de notre nouveau livre « Sur le fil de l’équilibre : Comment ne pas perdre pied dans nos relations aux autres?

« Laissez-vous immerger dans cette déambulation où les mots seront des guides vers une nouvelle approche plus conscientisée et plus sensible des relations humaines. « 

Maryse et Louna-Muse

Comment est née cette collaboration pour MMDV?

Ce livre symbolise la fusion de deux sensibilités : celle des mots et celle des images symboliques. Et c’est au cœur de ce nectar sacré que nous avons choisi de plonger la plume fine et délicate de notre inspiration pour tracer les lignes de nos histoires relationnelles intenses et fondatrices. Et comme il faut tirer des leçons de chaque expérience, nous avons choisi de revisiter à travers différents volets, les grandes leçons de vie et les belles découvertes pour suivre le fil des nos relations aux autres.

Ce livre se lit comme une déambulation dans le jardin de la vie qui parfois prend des formes de labyrinthe pour nous emporter au-delà de nous-mêmes, dans des couloirs sombres où seule la lumière de notre Amour de soi sacré nous permet de ne pas nous égarer. Et c’est en suivant le fil de notre cœur que nous pouvons accueillir chaque relation comme un parcours initiatique pour apprendre de Soi, de ses émotions, de ses incompréhensions, de ses malentendus, de ses petits bonheurs, de ses joies, de ses peines, du Tout de la vie qui se résume en un seul et unique mot : Equilibre.

Nous vous offrons un extrait d’un des textes que vous trouverez dans notre fabuleux livre. Il est illustré de magnifiques visuels inspirants, avec des mots vibrants et énergiques, écrits sur du papier glacé brillant pour une expérience poétique exaltante. Ce recueil s’habille d’une sublime couverture dure au dos arrondi pour parfaire son élégance. Et pour finir son signet satiné vous permettra de marquer des pauses méditatives au cours de votre lecture, pour prendre le temps de savourer la beauté des mots pour apaiser les maux.

Extrait offert page 68 du chapitre 13 « Le jeu de la vie » à retrouver dans le volet 1 du livre qui s’intitule « Déambulation »

Sur la Terre des Hommes, nous sommes des barques, des
navires, des voiles qui ont besoin de communiquer avec la vie,
en devenant qui l’on est vraiment sans exil, sans fuite, sans
départ. Nous sommes des Terres d’asile, au milieu de nulle part,
pour héberger d’autres êtres, d’autres âmes, des esprits et des
corps, des cœurs et des émotions, des pensées et des idées.
Nous avons tellement de combats à mener ensemble, pour
évoluer vers la plus belle part de nous-mêmes, celle qui atteint
tous les sommets, notre part sensible au cœur de notre
humanité.

Sur le fil de l’équilibre écrit par Maryse et Louna-Muse

Les autres volets du livres sont : Volet 2 « L’Équilibre en action : l’écriture de Soi » avec un patchwork de timbres de Mots Sensibles, Volet 3 « Activation positive » avec des Lettres d’Amour de Soi à laisser infuser pour des bienfaits immédiats et Volet 4  » Intégration » avec des mantras à répéter tout au long de la journée pour faire rayonner son estime de soi renouvelée.

N’hésitez plus pour pré-commander votre exemplaire dédicacé pour suivre le fil de l’équilibre des relations humaines.

Avec tout notre Amour,

MMDV

Rendez-vous sur Hellocoton !

Événement sur MMDV: Parution officielle de notre nouveau livre illustré par Louna-Muse : Sur le fil de l’équilibre…

Sur le fil de l’équilibre
Comment ne pas perdre pied dans les relations aux autres ?

Les fils s’emmêlent quand les pensées, les sentiments et les comportements jouent des notes discordantes dans la partition de la vie.

Nous sommes des êtres de relation, pourtant nous oublions l’importance de préserver l’équilibre au cœur de nos interactions pour ouvrir la porte vers les autres sans crainte.

Redonner à chaque expérience un goût plus vivant d’authenticité et de complicité permet de rester ancré dans l’immense forêt de nos différences à travers cette quête relationnelle.

Ce livre vous invite à dérouler le fil des relations humaines dans un parcours initiatique riche en leçons de vie et en belles découvertes.

Laissez-vous immerger dans cette déambulation où les mots seront des guides vers une nouvelle approche plus conscientisée et plus sensible des relations humaines.

Maryse et Louna-Muse

Nous vous offrons un extrait de la préface à savourer sans hésiter

Pour découvrir la suite, pré-commandez votre exemplaire dédicacé ou achetez directement sur la librairie BOD

mockups-design.com

ou

Avec tout notre Amour,

MMDV

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’Ours et le Colibri

Enchantez votre cœur grâce à la joie simple et mélodieuse de ce conte philosophique et poétique…A méditer…

Et surtout n’oubliez pas de sourire...

MMDV

La petite fille aux rêves tendres se glissa dans son lit douillet le cœur ouvert, prête à vivre des aventures palpitantes. Le sourire aux lèvres, elle laissa ses paupières s’alourdir du bonheur de partir à l’aventure, au cœur de ses nuits ensommeillées, sous la protection des lueurs majestueuses de sa complice de toujours, la merveilleuse Lune enchantée.

Alors que le sommeil commençait à la bercer de sa mélodie préférée, celle du silence aux doigts de fée, elle se sentit transportée au milieu de mille étoiles magiques qui éclairaient son chemin, vers des rêves éveillés.

Elle se laissa guidée et se retrouva au cœur d’une forêt extraordinaire : elle fut accueillie par un carillon joyeux qui égayait l’atmosphère de ses tintements de cristal. Elle crut un instant qu’elle assistait à un doux concerto où des violons et des flûtes s’entremêlaient, pour faire danser les esprits sur un air de joie. Alors, elle chercha cet instrument de musique au pouvoir incroyable et en suivant cette mélodie, elle se rapprocha d’une rivière éclairée par une lumière bleue, où des formes iridescentes, scintillaient de mille feux. Elle écarquilla les yeux et fut éblouie par l’envol de mille plumes colorées, qui semblaient danser et qui tourbillonnaient au rythme de cet allegretto prodigieux. Elle se sentit comme soulevée du sol et elle perdit le contrôle de son corps qui, allégé comme une plume, se mit à l’emporter dans une danse incroyable, inimaginable et sensorielle très lente, comme une vaporeuse ondulation . Elle eut l’impression d’être, comme dans le peau, à la fois d’une équilibriste et d’une danseuse étoile émérite. Elle se laissa agir par un immense mouvement d’une chaleur douce et légère qui semblait occuper tout l’espace. Et elle dansa avec une fluidité aérienne, qui la transporta comme au-dessus de la forêt, très haut dans ce ciel qui brillait d’un éclat à nul autre pareil.

Elle se sentait libre comme jamais, sans poids du mental, sans charge à porter. Libre, totalement libre, en équilibre, alignée à l’instant présent, en total apesanteur, suspendue au-dessus du temps.  

Et quand elle fut redéposée sur le sol sur un tapis de mousse, elle se mit à rire à gorge déployée, comme l’enfant joyeuse qu’elle était. Elle se laissa rouler dans l’herbe et elle dévala la pente de cette petite colline, en riant aux éclats. Sa joie résonnait avec la musique du carillon qui n’avait jamais cessé son doux concerto. Elle se retrouva, ainsi, au pied d’un arbre de vie majestueux, au tronc solide et noueux, aux belles branches déployées et aux mille fleurs colorées, comme un immense parasol magique et joyeux. Alors, elle découvrit accroché dans l’arbre, le carillon aux notes fantaisistes. A ce moment-là elle vit un bec pointu, très long et très fin qui frappait délicatement l’objet, dans le rythme et dans  la cadence, pour en extraire des sons mélodieux presqu’hypnotiques.

Émerveillée, elle vit qu’il s’agissait d’un magnifique petit Colibri royal et que sa mission était semble t-il d’enchanter toutes les âmes pour en extraire leur gaieté. La Petite fille aux rêves tendres se laissa écouter ces notes si douces, si harmonieuses, si féériques qu’elle sentit des petites larmes perler puis ruisseler sur ses joues.

Soudain, une grosse voix grave et rocailleuse résonna à ses côtés.

-« Petite fille aux rêves tendres, pourquoi pleures-tu ? »

La fillette sursauta, se retourna et vit juste derrière elle, un magnifique ours blanc aux yeux dorés qui la regardait. Surprise et effrayée, elle recula instinctivement mais elle vit qu’il était plutôt amical. Elle lui répondit :

« Monsieur L’Ours du Pays enchanté, ce ne sont pas des larmes de tristesse, car mon cœur est si heureux,… Je ne sais pas d’où viennent ces larmes ! »

Alors, la musique cessa et le joyeux petit Colibri royal vint se poser sur son épaule. De sa petite voix cristalline, il siffla un petit air coquin comme une petite ritournelle qui semblait être sa manière à lui de rigoler, puis il se mit à parler :

-« Hi Hi Hi, Petite fille aux rêves tendres, si ce ne sont pas des larmes, qu’est-ce que c’est ? »

La petite fille subjuguée par ce duo improbable qui conversait à ses côtés, se mit à son tour à rire, et s’exclama, les yeux brillants de malice :

-« C’est juste un peu d’eau qui a débordé de mes yeux heureux, de l’eau de vie, de l’eau du cœur, de l’eau du bonheur.

Puis, elle reprit songeuse :

-« Pourquoi pleurer, c’est être triste, on pleure aussi de joie! Quand la douceur de la vie devient une danse entre le silence et le mouvement, l’énergie de cette chaleur dégèle le cœur froid et meurtri pour faire rire les soucis! Et les larmes ne sont plus que des petites gouttes précieuses de l’élixir de notre âme chatouillée de la joie d’être vivant tout simplement.C’est ce que j’ai compris aujourd’hui, grâce à cette aventure avec vous.

A ces mots, l’Ours et le Colibri sourient…

C’est avec cette image gravée dans sa mémoire que la Petite fille aux rêves tendres se réveilla le lendemain matin, le cœur en fête. Désormais, elle avait pour mission de faire danser la vie pour faire circuler la joie à chaque instant auprès de tous les êtres.

Vous aussi, écoutez le chant de votre cœur d’enfant, pour aller à la rencontre de votre sagesse intérieure, qui sait cueillir dans l’instant présent, des gouttes de joie, pour porter vos rêves vers leur plus belle concrétisation et pour préserver votre équilibre. Et n’oubliez jamais que lorsque la délicatesse rencontre la puissance de l’être, l’Ours et le Colibri se tiennent à vos côtés pour  vous inviter à philosopher et pour vous guider grâce à leur pouvoir sacré et universel.

Croyez en vos rêves et faites vibrer la vie comme le carillon enchanté.

MMDV

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’Amour est un tableau vivant

Des graines d’amour sont semées au vent et l’on récolte des histoires d’alchimie et de fascination.

MMDV

Un regard posé sur les contours de la vie d’un être qui s’approche et on laisse la vague nous submerger pour  faire disparaître nos appréhensions.

Notre cœur parle alors une langue inconnue, faite de frissons et d’émotions, comme un vieux parchemin qui vient livrer des secrets qui ne sont déchiffrables que par un autre cœur épris.

Nos pensées deviennent des bouquets de sensations inédites et nos paroles s’infusent du miel de nos présences connectées.

Tout est ralenti, même nos gestes qui deviennent comme une danse lente à l’écoute d’une musique imperceptible émise par les battements de nos âmes enlacées.

Le paysage change, il n’y a plus qu’une seule saison, celle qui fait bourgeonner nos inspirations teintées de poésie et de tendresse. Les arbres deviennent des maîtres-enchanteurs, le ciel déploie sa cape aux nuances évanescentes et même les nuages se chevauchent et s’embrassent pour célébrer l’amour qui passe.

Les rêveries des cœurs amoureux sont audacieuses et prometteuses. Les fleurs se transforment en petites fées au pouvoir insoupçonné et les oiseaux bercent les romances de leur chant mélodieux.

Tout se transforme quand l’Amour distille dans l’air des gouttes de déraison. Comme des bulles pétillantes qui tourbillonnent autour de nous et défont les cœurs grisâtres pour les plonger dans un bain coloré par des soupçons de désir et des évasions d’ivresse.

L’Amour devient un tableau vivant, chacun portant dans son cœur l’envie d’aimer, de s’éprendre, de succomber, ne serait-ce qu’un instant…

L’Amour esquisse un sourire complice, des yeux espiègles et malicieux, des mains chaleureuses et douces, des bras ouverts pour enlacer plus qu’un corps, un cœur, une âme, un esprit et tout à la fois.

L’Amour porte dans son sillage des milliers de petites lueurs qui se déposent dans le ciel plus lumineux, dans des paroles plus attentionnées, dans des conversations plus animées, des tons enjôleurs pour séduire et éveiller dans l’atmosphère comme une envolée de ballons colorés.

Tout s’allège, le poids de la vie ne pèse plus, on partage avec l’autre des morceaux d’intimité qui font sourire les peines et redonnent de l’espoir aux cœurs malheureux.

Tout devient majestueux, envoûtant, fabuleux. La plume de l’Amour chatouille de sa légèreté les recoins encore assombris par les peurs et les doutes pour les réconcilier avec l’acte d’aimer.

La magie souffle des milliers de paillettes sur les visages fermés qui s’animent pour se préparer à fusionner.

L’Amour transforme les difficultés d’aimer, en joie de s’aimer soi-même pour  laisser déborder vers l’autre un flux ressourçant  jusqu’à remplir d’autres rivages de ces éclats de bonheur.

L’air devient plus respirable, le temps semble comme étirable. Ceux qui ne s’expriment jamais, commencent à parler avec un flot de  mots qui résonnent comme une énergie différente d’une intensité rare qui stimule des interactions plus joyeuses, comme des récréations amoureuses où l’on s’autorise à aimer et à se laisser aimer.

Lorsque l’Amour devient un visage, il cesse d’être une attente, une exigence, une incertitude. Il se diffuse même dans notre souffle qui devient plus puissant comme si on avait une nouvelle force qui se déployait en nous.

L’Amour libère une nouvelle manière de regarder la vie, moins sage, plus entreprenant, plus rassurant. On partage, on donne et on reçoit en même temps et on laisse circuler encore plus d’amour autour de nous.

Plus l’Amour embrase les cœurs, plus il humanise les regards, il détruit les manques et il réconforte les pleurs.

L’Amour est une couleur unique qui n’existe pas sur la palette de l’artiste mais qui pourtant se reconnaît dans chaque tonalité qui crée comme une bulle autour des êtres amoureux.

L’histoire d’Amour commence à s’écrire sans hâte mais dans le rythme des élans spontanés qui donnent au cœur le pouvoir de tout déclarer, de tout dévoiler dans des confessions libératrices qui attachent les sentiments avec des fils de soie. Alors l’Amour enveloppe chaque tristesse d’un flot de tendresse et arrose chaque aigreur d’un océan de douceur.

L’Amour colle, raccommode, répare, guérit. L’Amour vole au temps la clé de l’instant. L’Amour apaise, protège, étonne et pardonne.

MMDV

Quand l’Amour blesse, crie, creuse et sépare, il ne porte plus le même nom, il ne s’appelle plus Amour.  Il se masque en trahison, il s’écrit en  haine et il se déshumanise en souffrance. Il ressemble à une porte de prison, il devient malfaisant et des épines jonchent les tapis de fleurs. L’Amour perd sa force, il s’affaiblit, se rétrécit et s’étiole.

L’Amour n’est plus amour quand il perd le velours de ses notes et heurte les cœurs d’un martèlement sourd. Il devient une machine à faire trembler la vie et il n’est plus alors, ce merveilleux tableau vivant qui valse hors de l’espace. Il se transforme en une nature morte qui meurtrit la vie et fige même le temps qui passe. Il fane les sentiments et assèche les cœurs.

L’Amour fait des fracas, mais on préfère ses ébats, ses émois, ses « il était une fois ». Il prend parfois des détours, puis un jour il renaît et fait refleurir des parterres qui espèrent.

Alors, même s’il résonne parfois durement, ne fuyez plus l’Amour, n’ayez plus peur de son énergie incomparable. Choisissez juste votre couleur : l’Amour de soi puis l’Amour de l’autre.

Chassez les pilleurs de cœur. Acclamez les chanteurs de l’âme. Applaudissez ceux qui savent faire triompher le pouvoir d’aimer car c’est la seule force qui érige le Monde pour cultiver le bonheur intérieur. Aimez, aimez sans condition, devenez le tableau vivant de vos sentiments.

Qui cherche l’Amour, n’a qu’à juste fermer les yeux pour savourer…

Pour toujours plus de pouvoir de l’Amour de Soi pour apprendre à mieux aimer l’autre.

Maryse de Mes Mots de Vie

Rendez-vous sur Hellocoton !