Chronique du livre de Pierre THIRY : Sansonnets, un cygne à l’envers

Sansonnets

Ou Cent sonnets insignes allant vers…

Dès la couverture de ce nouveau livre de Pierre Thiry nous voilà embarqués par ce majestueux cygne qui à l’endroit ou à l’envers  nous transporte pour dériver au fil de l’eau, au fil des mots qui coulent et s’écoulent à l’envers, allant vers…  Le lieu nous paraît si peu important qu’on n’a aucune envie de connaître notre destination finale.

Chaque sonnet , à lire dans un sens ou dans un autre, nous donne  un seul et même plaisir, celui  de savourer ce tissage de mots qui s’enlacent, se caressent,  s’unissent pour nous délivrer un message tellement mystérieux que seul leur pouvoir et leur symbole nous délivrent la clé magique qui ouvre la porte à la fantaisie, à la truculence, au talent de jongleur de maître Thiry qui nous embobine, nous emberlificote et nous donne envie de nous essayer nous aussi à la recette de…
De quoi, au fait? …  De ce plaisir indicible de jouer avec les mots , d’en tapisser tous les murs,  de  faire sourire les vers, de faire rire les rimes… Des signes de tellement de choses à dire, à décrire, à dénoncer, avec en filigrane ce cygne qui  symbolise la force du poète et de la poésie, il est  l’emblème même du poète inspiré qui à l’endroit ou à l’envers sait communiquer sa passion d’écrire.

Une belle invitation donc ici  que nous confie Pierre Thiry,   à l’occasion du Printemps des poètes,  pour nous amuser à étirer les mots dans tous les sens,  à les laisser divaguer, à les voir  disparaître, puis renaître avec toujours la même intensité, celle du talent d’un auteur qui tente de donner du sens à l’insensé…

Un vrai plaisir  qui se savoure pour l’amoureuse des mots que je suis. J’ai apprécié cette promenade inattendue dans l’univers de Pierre Thiry, qui reste égal à lui-même, quelque soit le  genre vers lequel il choisit de porter son regard tout à la fois rempli  de malice et d’érudition, en maniant sa plume avec vivacité, avec dextérité, avec espièglerie pour faire exploser les mots en cascade ou en cavalcade.  J’ai aimé ses nombreux clins d’œil à la vie , à la vie joyeuse, pétillante, grinçante, mordante… Tout y est dans ses cent sonnets pour nous faire frisonner des plaisirs insoupçonnés de l’écriture…

« A votre tour de jouer » : c’est le défi que nous lance Pierre Thiry à la fin de son recueil.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cet auteur : http://charles-hockolmess.e-monsite.com/pages/sansonnets-un-cygne-a-l-envers.html ou pour acheter ce livre  : http://www.leslibraires.fr/livre/8165505-sansonnets-un-cygne-a-l-envers-pierre-thiry-books-on-demand

Bonne lecture à tous

Maryse de Mes mots de vie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *